Your session has expired, please log in again.
Veuillez choisir un lieu
Veuillez choisir une date d'arrivée
Veuillez choisir une date de départ
World > Czech-Republic > Prague
Guide de la Ville Prague
Vue d'ensemble
Information Générale
Prague (en tchèque : Praha) est la capital et la plus grande ville de la République Tchèque. Elle se situe sur la rivière Vltava dans le Bohême central, sa population totale est de 1.2 million d’habitant. Prague a été fondé au 9ème siècle, et est rapidement devenu le siège des rois de Bohême. La ville s’est étendue au 14ème siècle pendant le règne de Charles IV, qui ordonna la construction de la Nouvelle Ville, le pont Charles, la Cathédral Saint Vitus, qui est une des plus vieilles cathédrales gothiques de l’Europe central, qui se trouve à l’intérieur du château et l’Université Charles, qui est l’université la plus vieilles de l’Europe central. Prague était à ce moment la 3ème plus grandes villes d’Europe. Prague est une destination touristique populaire. Il y a beaucoup de vieux bâtiments, un grand nombre avec de magnifiques peintures murales. Elle possède une des plus prestigieuses et des plus variées architecture au monde, du nouvelle art au baroque, en passant par la Renaissance, le Cubiste, le Gothique, le Néo-Classique et l’ultra moderne. Prague est un centre traditionnel culturel de l’Europe, proposant beaucoup d’évènements culturels. Il y a dans le ville, des centaines de salles de concert, de galeries, de cinémas et de boites de nuit. Prague présente également des festivals de film, des festivals de musique, des festivals d’écrivain, des centaines d’expositions et de défilé de mode.
Climat
La République Tchèque est un pays au climat doux avec des étés chauds et parfois humides avec des hivers froids. La température moyenne en été est de 24°C (74°F). Pendant le soir, les températures peuvent tombées jusqu’à 15°C (46°C). La température quotidienne en hiver varie autour du point zéro et tombe jusqu’à -4°C (26°F). Les mois de janvier et de février sont les mois les plus froids. La température se situant autour de -5°C (23°F). Pourtant en hiver la neige est rare à Prague. Le printemps et l’été ont tendance à être les mois les plus ensoleillés, la période de mai à août est la plus pluvieuse. La saison touristique à Prague se déroule tout au long de l’année mais le moment le plus agréable pour y aller est au printemps, quand tous les jardins de la ville sont en pleine floraison.
Langue
La langue officielle à Prague est le tchèque mais beaucoup de gens parlent également anglais, tout particulièrement dans les endroits touristiques.
Religion
La grande majorité des habitants de Prague sont catholiques. La population juives est à nouveau en pleine croissante car beaucoup de personnes de l’étrangers reviennent à leur origines de bases.
Monnaie
La monnaie utilisée en République Tchèque est la couronne Tchèque (koruna) et 100 hellers. Les billets de banques sont les suivants, Kc 20, Kc 50, Kc 100, Kc 200, Kc 500, Kc 1 000, Kc 2 000 et Kc 5 000 et les pièces de monnaie sont disponibles dans les sommes suivantes, Kc 1, Kc 2, Kc 5, Kc 10, Kc 20 et Kc 50. La meilleur option pour changer de l’argent est dans une banque puisqu’elle ne charge pas des taux élevés comme le font les offices de change ou les hôtels. Les cartes de crédit sont acceptées par les banques, les hôtels ainsi qu’un grand nombre de restaurants et de magasins.
Pourboire
Dans les hôtels et les restaurants, il est normale de donner un pourboire de 10% du montant de la facture. Les chauffeurs de taxi et les guides touristiques apprécies aussi de recevoir un pourboire.
Taxes
Une taxe de 22% est présente sur la plupart des produits et services en République Tchèque. Pour obtenir un remboursement de cette taxe, les visiteurs doivent exporter le produit dans les 30 jours suivant l’achat et présenter un reçu au terminal de départ (terminal nord) à l’aéroport Ruzyne à l’office hors taxes des douanes. Vous recevrez l’argent à la caisse de l’agence Thomas Cook, dans la partie du magasin des produits de la République Tchèque de la section A ou au comptoir VAT MAX de Menzies Aviations Group. Dans le terminal sud vous pouvez vous faire rembourser dans la boutique hors taxes de Global Refund. Les effets pour l’usage personnel ainsi que les cadeaux d’une valeur allant jusqu’à Kc 3 000 peuvent être importés et exportés sans taxation. Les 200 cigarettes ou 50 cigares, 1 litre de boissons spiritueuses ou 2 litres de vins ne subissent également pas de taxation. A la frontière, vous pouvez obtenir une brochure citant les objets ne pouvant être exportés. Les contrôles ne sont si strictes mais si vous êtes pris en possesion d’objets non-exportable, ils ne se limiteront pas à la confiscation mais une amende d’un certain montant vous sera également donnée. Si vous souhaitez acheter des antiquités ou des objets rares, informez vous auprès des autorités douanières. Le bureau se situe à la gare centrale, Wilsonova 80, Tel.: +42 (0) 24221905.
Téléphone
Si vous appelez Prague de l’étranger, vous devez composer le +42 pour la République Tchèque , puis le 2 pour Prague. Le réseau téléphonique de la ville n’est toujours pas moderne pour les appels internationaux standards. C’est pour cela que les changements des numéros de téléphone continuent à exister. Les téléphones publiques acceptent les pièces de monnaie ainsi que les cartes téléphoniques, qui peuvent être achetées aux bureaux de poste et en kiosques.
Internet
Les Internet cafés sont très répandues dan la ville. Les gens ne possédant pas leur propre PC portable peuvent utiliser les machines proposées dans les cafés. La plupart du temps les internet cafés sont aussi des cafés, où l’on peut boire quelque chose tout en vérifiant ses mails. Un très bon Internet café à Prague est par exemple « The Globe » , qui est à la fois une librairie un Internet café et un café.
Numéro d’urgence
Premier secours: 155 Police: 158 Police de ville: 156 Brigade des pompiers: 150 Ambulance: 1230, 1240
Heure d''ouverture
Les heures d’ouverture des magasins sont tous différents. La plupart des magasins sont ouverts du lundi au vendredi de 8h à 10h et de 17h à 20h et le samedi de 10h à 14h. Les magasins et les grands magasins situés dans les quartiers touristiques sont ouverts plus souvent, le samedi et le dimanche après-midi. Dans pratiquement tous les quartiers de la ville, les épiceries sont ouvertes toute la journée. Les jours fériés tous les magasins sont fermés.
Jours fériés
1er janvier : Nouvel an Le lundi de pacques 1er mai : fête du travail 8 mai : jour de la libération 5 juillet : jour des évangélisateurs slaves Cyril et Méthode 6 juillet : Maître Jean Hus 28 octobre : jour de la formation de l’Etat tchécoslovaque indépendant 17 novembre : jour de la lutte pour la liberté et la démocratie 25 et 26 décembre : Noël
Sécurité
Depuis le renaissance de Prague dans les années 1990, la ville attire beaucoup de touristes des quatre coins du monde. Mais faites attention, là où les flots touristiques sont importants même dans les quartiers d’affaires, les pickpockets, les voleurs et les soit disant « hommes d’affaire » sont aussi présents. Le pickpocketing est un crime courant à Prague. Il est donc préférable de laisser tous documents important à l’hôtel et de ne jamais portez de grosse somme d’argent sur vous. Les cambriolages de voitures sont un crime très répandu en République Tchèque. Faites également attention aux chauffeurs de taxis, qui sont reconnus pour leurs corruptions et leurs impolitesses. A part cela, Prague est une ville relativement sûr, le taux de violence est bas et la plupart du temps il est sûr de marcher à travers la ville même pendant la nuit. Cependant, soyez prudent vers le square de Wenceslas (Wencesla Square) surtout la nuit, plusieurs cas de personnes à la recherche d’un coin romantique ont été volés de toute leur argent, ont été répertoriés.
Sightseeing
Le château de Prague
Le château de Prague est incontestablement une des attractions de Prague la plus connue et la plus visitée. Son histoire remonte jusqu’au 9ème siècle et a toujours été le siège des souverains tchèques. Encore aujourd’hui, il s’agit du lieu de résidence du gouvernement de la République Tchèque. Une importante silhouette du bâtiment est l’aile, qui a été conçue par Nicolaus Pacassi dans un style classique. Elle donne l’atmosphère général du château et l’impression qu’il s’agit plus d’un château que d’une forteresse. Le château se situ sur les collines de Hradscin. Le complexe se compose de la chapelle Heilig-Kreuz, de plusieurs salles de gardes intérieurs, de la galerie du château, de la galerie nationale, d’un obélisque mémorial, d’un quartier de forces d’armes avec la tour Mihulka (Prašná vìž), l’arc Matthias (Matyášova brána) et la ruelle dorée (Zlatá ulièka). Il y a également quelques jardins comme le jardin du roi, le jardin du mur et le hjardin du paradis entourant le château.
Le petit Quarter
Le petit Quarter (Malá Strana) se trouve sur la colline entre le château de Prague et la rivière Vlata. Les rues exigues, les bâtiments et le palais de la Renaissance, les églises et les palais baroques donne à Malá Strana sont charme actuel. En passant par le palais du commandant royal Wallenstein le chemin vous emmène à un jardin baroque de la noblesse Malá Strana. L’endroit où la plupart des gens aimerais vivre est le boulevard autour de Malá Strana où l’église St. Niklas est centrée. Une autre attraction est l’église de Jésus sur la place Maltaise. Plus loin sur la péninsule de Kampa, vous atteindrez la ruelle animée du pont et le pont Charles.
Kampa
Kampa est l’endroit le plus pittoresque de tout Mala Strana. En effet, il s’agit d’une péninsule. Les touristes l’appel la Venise de Prague car les bâtiment s’élèvent tout droit de l’eau. Le petit ruisseau Certovka sépare Kampa du continent. Dû à un grand nombre d’inondations du Vltava la péninsule a seulement été cultivée à partir du 15ème siècle. Au sud du pont Charles, vous trouverez des petites maisons avec des signes incroyables. Les cafés et les petites boutiques attirent beaucoup de touristes qui se promène à travers les rue étroites. Pendant les mois d’été, le parc est le point de rendez-vous des touristes ainsi que des locaux.
Le pont Charles
Le pont le plus connu de Prague a été terminé aux alentours de 1400. En venant des ruelles de la Vielle Ville, vous accédez au pont Charles, le centre actuel de la ville. Avec ses 520m, il représente une scène pour les gens qui s’y trouvent peu import qu’il s’agisse de la journée ou du soir. Le premier pont pour les marchands qui servait à relier la ville de l’ouest à l’est était en bois et ne résistait pas à l’eau. Donc Charles IV a voulu construire un pont plus fort, qui mit 100 ans à être fini. Ni Charles IV ni son architecte n’ont survis jusqu’à sa finalisation. De nos jours, le pont est le centre de la vie culturelle. Les dessinateurs, les musiciens, les marionnettistes et les commerçants font partie entière de l’image du pont. Un charme spécial s’y dégage dû aux nombreuses sculptures baroques qui contrastent avec le style d’architecture strict gothique. Les 30 statues et les groupes de statues ont mis 200 ans à être fabriqués. Celles faites entre le 17ème et le 18ème siècle sont des exemples de culmination de la stature bohémienne. La meilleur vue sur le pont est celle donnée par la berge du Smetana.
La Vieille Ville
La Vieille Ville a été le Coeur de Prague depuis le 10ème siècle. Une promenade à travers la Vieille Ville, vous mènes à la tour Powder, à un portail de la Vieille Ville de Prague et au centre de la Vieille Ville. Sur votre chemin vous passerez devant des anciennes maisons de commerce qui pour la plupart ont un intérieur gothique et un sous-sol de style roman. En prenant les chemins et les rues étroites, vous passerez devant l’Université Charles et atteindrez enfin le pont Charles en passant par la rivière Vltava. Derrière la Tour Powder se trouve la rue Celetná, où des boutiques, des vieilles caves à vin et des objets typiques en verre se trouvent. La ruelle attire un attention particulière dû aux bâtiments baroques. Le centre de la Vieille Ville est la plus belle place de la ville. Les façades des bâtiments sont uniques et variées. Devant la maison de commerce médiéval, vous pouvez écouter du Jazz ou vous promener vers le marché. La perle cette place est l’hôtel de ville possédant une horloge astronomique.
La place de Wenceslas
La place de Wenceslas se situe dans la ville nouvelle de Prague. Elle a toujours été le centre de la culture, des finances et de la vie de tous les jours. Beaucoup de théâtres, cinémas, restaurants, boutiques, magasins et banques sont dans les alentours. Cependant, elle possède deux visages, un, très élégant et très animé de monde la journée, et l’autre visage est criard et érotique le soir. De ces 750m de longueur et 60m de largeur, elle ressemble plus à un boulevard dont l’apparence est mise en forme par des hôtels, des boutiques, des cinémas et des théâtres.
Le vieux quartier juif (Josefo
L’ancien ghetto juif de Prague se situe dans la Vieille Ville dans les rues de Kaprova, Dlouha et Kozi. A la fin du 19ème siècle, un grand nombre de vieux bâtiment ghettos ont été remplacés par de jolies maisons de style wilhelminien. Pourtant, les bâtiments donnent toujours l’impression de la vieille ville juive. Quelques documents riches documentent la culture juives en Bohême et en Moravie. La ville juif a été construite dû aux discriminations des personnes juives par leurs concitoyens chrétiens. Malgré ces circonstances, une vie culturelle et intellectuellement riche existait dans le ghetto. De nos jours, des synagogues, l’hôtel de ville et le cimetière juif, où tous les juifs étaient enterrés jusqu’en 1787, sont toujours présents. Mais l’espace était rare dans le ghetto, ainsi les corps devaient être enterrés les uns sur les autres. C’est pour cette raison que les 12 000 tombes reposent sur différents niveaux.
La synagogue espagnole
L’intérieur de la synagogue est riche en ornements de stucs travaillés qui imite l’intérieur espagnol du Alhambra dont le nom de la synagogue espagnol dérive. Des ornements similaires sont utilisés pour les portes et les murs. L’intérieur particulier de la synagogue en fait l’exemple du bâtiment sacré le plus inventif. Jusqu’à la 2nd Guerre Mondiale elle était encore utilisé à des fins religieuses. En 1955, elle a été donnée au Musée Juif et après quelque réarrangements une exposition surprenante de textiles de synagogue a été ouverte en 1960. Une collection de textiles tissés et brodés de la Renaissance au 20ème siècle s’y trouve. La synagogue a été fermé pendant quelques années dû à des travaux techniques de construction. Après une construction général, le bâtiment est actuellement utilisé par lé musée juif en tant que salle d’exposition.
La synagogue Pinkas
La synagogue a été appelée d’après la célèbre famille Pinkas. Le bâtiment a été mentionné en premier en 1492 mais des fouilles historiques ont révélées des restes d’une synagogue romaine datant du 11ème siècle. Après la 2nd Guerre Mondiale, le synagogue a été négligée et à commencer à pourrir jusqu’à temps qu’elle soit sociabilisée aux alentours des années 1950 et est devenu un monument commémoratif des victimes de la 2nd Guerre Mondial. Sur les murs, vous pouvez trouver une liste de noms de juif de la Bohême et de la Moravie qui ont été tués.
La Tour de Poudre
Au 15ème siècle, Vladislav II a eu une tour construite pour l’occasion de son couronnement, exactement à l’endroit où l’une des 13 portes médiévales de la ville se trouvait. La tour devait être un ornement pour sa cour. Après que le roi eu déplacé sa résidence au château de la colline, la tour servait après d’entrepôt pour la poudre de fusils, d’où le nom de la tour dérive. Des couloirs vous pouvez apercevoir une jolie vue sur le vieille et la nouvelle ville. La route tranché devant la tour évoque encore le temps où les deux parties de la ville étaient séparées.
Clementinum
L’ancien collège des Jésuites est le deuxième plus grand ensemble de bâtiments après le château. En 1556, une contre-réforme a été commencée par la fraternité qui a été initiée par Ferdinand I. En premier, une école a été construite, puis plus tard trois églises, un théâtre et une imprimerie. Les livres des non-croyants étaient brûlés dans la cour. Après 1622, les Jésuites ont récupéré l’administration de l’université. De nos jours, le bâtiment accueille la Bibliothèque Nationale et quelques instituts scientifiques.
Le mémorial Václava
Le mémorial du sacré Václava, situé sur le coté supérieur du musée national, est l’endroit qui est étroitement connecté à l’histoire la plus récente du pays et aux émotions nationales. En 1918, les locaux célébraient la création de l’état indépendant de la République Tchèque. C’est ici qu’ a eu lieu les démonstrations contre l’occupation du pays par les troupes de Warsaw en 1968, il s’agit également d’un mémorial pour les victimes du régime communistes. Le mémorial du cavalier a été fait par Josef Václav Myslbek en 1912.
L’hôtel de ville juif
Il s’agit du seul hôtel de ville juif situé en dehors d’Israël. Plus de 40 000 juifs habitaient à Prague avant la 2nd Guerre Mondiale, pendant le régime socialiste, il y en avait seulement 800. Depuis 1989, il y a de plus en plus de gens qui admettent leur croyance, ainsi la communauté est remonté jusqu’à 1 500 personnes. L’hôtel de ville est caractérisé par deux grandes horloges sur la tour baroque du bâtiment. Une des horloges a une façade écrite en hébreux. Ses aiguilles tournent dans une direction différente .
Le palais de Valdštejn
Près de la station de métro « Malostranská », qui est la station de métro la plus belle de toute la ville, se trouve les anciennes écuries du palais de Valdštejn. Le siège ancestral de la famille royale se situe près d’une grand pierre dans la forêt de la Bohême du Nord. Le protestant Valdštejn était engagé auprès du roi catholic et a gagné beaucoup de biens durant la Guerre de trente ans. C’est pour cette raison qu’il a été capable d’acheter 26 maisons et trois jardins au pieds d’une colline pour construire le palais profané. Cinq cours ont été construites autour du bâtiment. En 1634, le roi a fait tuer Valdštejn car il avait peur de ambitions de ce dernier. Les façades du bâtiments semblent très simples. Aujourd’hui, il s’agit du siège du Sénat Tchèque. Les jardins comprennent une terrena Sala de trois parties et de statues en bronze d’Adrian de Vries.
Découvrir Prague
Prague est un des bijoux parmi les villes européennes. Elle propose une grande variété de style architectural et un grand nombre d’étonnents monuments baroques et gothiques. Depuis que Prague a survécu les évènements de la 2nd Guerre Mondiale, de l’occupation de la Guerre Froide et les tumultes du 20ème siècle, Prague donne l’impression qu’elle n’a pas été touché par les ravages du temps. Après 1989, des millions de touristes ont inondé la ville. Prague est devenue une des destinations numéro 1 pour les voyageurs grâce à sa richesse de possibilités touristiques. Prague peut être découverte de différentes façons. Puisque la ville n’a pas été détruite pendant la 2nd Guerre Mondiale, beaucoup de vieilles façades sont toujours en très bonne état, peu import quelle soit de style romantique, gothique, de la renaissance ou de nouveau art. Les amateurs d’architecture auront l’impression d’être au paradis mais les autres auront également beaucoup de plaisir à se balader dans les chemins et rues, qui relient les différentes partis de la ville. Le quartier juif reflète la vie des juives, leurs vies dans les ghettos ainsi que leur confort intellectuel et culturel. C’est une partie de Prague qui intéresse beaucoup de visiteurs.
Les parcs et les jardins
Au sein de l’océan de maison, il y a beaucoup d’îles vertes qui vous invites à une promenade ou simplement à vous détendre de la vie agitée de la ville. Pratiquement la moitié de la ville est couverte d’espaces verts, en partie protégés. Trois grands parcs dans la partie ouest de Vlata sont parfaits pour de longues promenades, en premier le Laurenzi Hill de 318m ou le Petrin où l’on peut facilement se déplacer en voitures funiculaires. Deuxièmement le parc Letná qui s’étend sur un haut plateau au dessus du Vltava à l’opposé de la vieille ville. Après avoir géré toutes les marches pour aller au sommet, une vue époustouflante du haut de la ville vous attend. On y trouve également un gigantesque métronome qui rappelle l’ancienne époque. Dans le pavillon Hanau, qui a été construit pour l’exhibition jubilaire en 1891, accueille un restaurant garantissant une belle vue. La troisième espace vert est le jardin royal, dont on peut accéder par le pont à l’ouest du parc Letná. Le jardin comprend le palais de plaisance de Belvedere, qui a été construit en 1534. Un autre parc à Prague est le parc Stromovka qui se trouve au nord du parc Letná. Rudolf II y avait construit un palais de plaisance. Dans la partie sud du parc, un quartier d’exhibition s’y trouve, qui a été crée en 1891 et est maintenant un parc de loisir. Quelques petits jardins sont le jardin Kinský, derrière le mur de la faim construit par Karl IV, le jardin Lobkowitz appartenant à l’ambassade allemandes et où des milliers de réfugiés de l’Allemagne de l’est ont trouvé asile en 1989, le dernier pour le meilleur est le parc Stahov qui appartient au monastère Strahov.
La Cathédrale Veit
La cathédrale dans sa forme exacte a été construite en 1344 sous ordres de Charles IV. La cathédrale a une longueur de 124 m, une hauteur de 33 m et une largeur de 60 m. La tour principale est haute de 99 m et offre une vue de haut époustouflante de Prague. A l’intérieur se trouve un décor en abondance. Les œuvres les plus précieuses se situent dans la chapelle Václava, qui est décoré de pierres semi-précieuse et de bijoux en or. Le mausolée d’Habsburgs date du 16ème siècle. Il est important de préciser le tombeau de Johannes von Nepomuk, qui a été désigné par Joseph Emanuel Fischer von Erlachs. Au 20ème siècle, la cathédrale a été complétée de vitraux fais par of Alfons Mucha et Max Švabinský ainsi que d’un autel gothique.
La synagogue Klausova et Maise
La synagogue Klausova proche du cimetière a été construite dans un style baroque au 17ème siècle. La synagogue Maiselova dans le Maislová remonte jusqu’en 1560 mais a été reconstruite en 1893. Les deux synagogues ont une collection importante d’objets religieux juifs qui datent du 3ème Reich.
L’ancienne nouvelle synagogue
Construite en 1270, l’ancienne nouvelle synagogue est la plus vieille synagogue de l’Europe et la plus mémorable d’un point de vue architectural. Elle est encore utilisée de nos jours comme synagogue. Dans le hall d’entrée vous pouvez voir une boite où les taxes juives étaient gardées. Pas très loin se trouve la synagogue espagnole, qui a été construite en style mauresque.
L’église Teyn
L’église dont les tours de 70m de hauts domine le centre de la vieille ville en tant que première fondation gothique. Le portail nord avec des ornements ductiles est une œuvre principale de style Bohémien gothique. L’intérieur de l’église a été détruite par un incendie et reconstruite dans un style baroque. Derrière l’église se trouve la cour Teyn (ungelt) où les marchands devaient taxer leurs marchandises.
L’église St. Niklas
Cette église est un exemple de la grande époque de l’architecture baroque. Entre 1732 et 1737 Kilian Ignaz Dientzenhofer avait construit un grand bâtiment baroque couvert par une puissante coupole. Les fresques du peintre Peter Adam sont également très célèbre. Aujourd’hui il s’agit de l’église principale des hussites.
Hotel